Hubert Meyer

Ma bio :

Je suis né en 1947 et j’ai acheté mon premier appareil photo à l’âge de 18 ans, ce fut un Brownie Starlett de Kodak qui faisait de petites photos carrées. En les regardant aujourd’hui je pense qu’elles n’étaient pas si mal que cela. Ensuite les choses sont devenues plus sérieuses avec l’acquisition d’un Vitomatic II-CS de Voigtländer qui possédait la visée télémétrique et un pose mètre incorporé. Je l’ai gardé quelques années, puis remplacé par le LEICA CL qui m’a accompagné durant de nombreuses années dans tous mes voyages à travers le monde et avec lequel j’ai fait des milliers de diapositives qui dorment maintenant dans des boites au fond d’une armoire. Parallèlement j’ai aussi travaillé avec des Olympus OM-2 ou OM-4 car il faut toujours avoir deux boitiers pour être polyvalent et en cas d’une panne de l’un deux. Cela m’a déjà servi.

En ce qui concerne les prises de vue, tout m’intéresse mais j’ai un faible pour les paysages et le graphisme. Je pars du principe que le photographe doit composer son image dans la tête avant de déclencher. L’œil rivé derrière l’objectif, il passe malheureusement à côté de l’émotion du moment qui reste cependant figée dans l’appareil photo et qu’il peut partager par la suite à ses amis.

J’ai réalisé de nombreux montages diapos sonorisés et commentés par mon épouse qui participait également aux prises de vue. J’ai développé mes meilleurs images en Ciba chrome au Labo Photo de l’Amicale de la Ville de Mulhouse pendant de très nombreuses heures avec les joies d’un tirage réussi ou la déception d’un tirage raté car avec le temps je suis devenu de plus en plus critique.

Puis vint la révolution numérique. J’ai eu beaucoup de mal à franchir le pas car les premiers montages que j’ai vus étaient exécrables et n’avaient rien à voir avec les belles diapositives d’antan. Heureusement la technique a évolué. Maintenant je photographie avec un appareil compact LEICA D-LUX 4 et travaille tranquillement mes images assis derrière mon ordinateur à la maison et les tire sur Internet ou au Labo Photo de l’Amicale de la Ville de Mulhouse.

Mes satisfactions sont les nombreux prix récoltés à des expositions locales et nationales dont les principaux furent :

– le 1er Prix Ciel et Espace de la plus belle photo de l’éclipse du Soleil de 1999

– le 1er Prix FR3 Alsace de ma photo préférée avec une pyramide de voitures dans une Auto-casse

– le 1er Prix de l’Expo de Riedisheim (avant qu’elle ne devienne internationale) et j’en passe.

Mes regrets sont la fin des diapositives et de l’argentique car je ne maitrise pas assez bien l’outil informatique pour réaliser les splendides reportages que je vois ci de là et j’aimerais aussi faire des beaux livres de photos personnalisés mais tout cela demande du temps et du courage pour s’investir davantage, ce que les retraités n’ont plus.

Mes galeries thématiques :

Graffitis

Déserts

 Le vol

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s